Identité graphique
Print

Simulacre vertigineux

Mémoire de DSAA.

Dans notre ère de sur-digitalisation, la liberté structurale des pixels offre une infinité de possibilités de confection, de traitement, de travestissement des images. Les frontières
entre l’espace virtuel et réel s’estompent : un réel automatisé, une expérience contrôlée, l’algorithme rendu sensible… Le virtuel se substitue à notre réel, ou plutôt se fait simulacre en s’y superposant et prétendant l’être, impliquant une illusion de la réalité de plus en plus complète : une illusion telle qu’elle créé vertige.

De quelle nature sont les simulacres numériques ? En quoi se différencient-ils de la simple copie ou mimèsis ?
Le numérique permet-il de modeler l’image comme une substance ?
Entre reproduction qui nous éloigne de la vérité, et nécessité de l’image pour compléter le discours : où place-t-on le curseur du simulacre ?

Pages interviews

Pages lexique

Affiches citations

Double page ouverte